Le PTZ et le Prêt Action Logement : des prêts immobiliers pour les jeunes

Les banques proposent aujourd’hui des conditions d’octroi plus souples. Elles profitent du contexte économique actuel qui est favorable au crédit immobilier. Durée d’emprunt plus longue, apport personnel plus faible, taux bas… les conditions conviennent parfaitement aux jeunes primo-accédants.

Pourquoi le PTZ est-il plébiscité ?

De nombreux prêts sont adaptés aux jeunes souhaitant obtenir un prêt pour financer leur première acquisition. Parmi elles, le PTZ ou Prêt à Taux Zéro est l’une des solutions les plus prisées. En effet, il s’agit d’un prêt sans intérêts accordé sous conditions de ressources. Autrement dit, vous devez gagner une certaine somme par an pour en profiter. Aussi, le montant va dépendre de la zone géographique et de la composition de votre foyer. Si vous envisagez d’acheter un logement neuf, la somme que la banque vous attribue peut représenter jusqu’à 40% du prix du bien. Par ailleurs, les biens qui font l’objet de travaux de rénovation, dont le prix est situé à moins de 25% du coût total de l’opération, ne sont pas éligibles aux PTZ.

Prêt Action Logement : quels avantages ?

Ce type de prêt convient également à un jeune actif souhaitant investir dans l’immobilier. Sachez, toutefois, qu’il s’adresse aux salariés travaillant dans une boîte de plus de 10 employés. Pour savoir si vous pouvez en bénéficier, n’hésitez pas à vous informer auprès de votre employeur. En outre, il convient de souligner le Prêt Action Logement présente un taux attractif. Toutefois, son montant ne dépasse pas 30% du coût d’achat du bien. Sous un autre angle, ce type de prêt se présente comme un complément significatif pour finaliser une acquisition. Il est d’autant plus intéressant si vous êtes en couple. En effet, chacun des conjoints peut faire une demande.